f l g


144288710



• Comment choisir son photographe ?

Avant toute chose, posez-vous et listez vos envies. Définissez quel type de prestation vous souhaitez : photos posées ou reportage ? Chronologique ou thématique, le reportage proposera des photos plus spontanées avec des prises de vue des préparatifs, de la réception, du lendemain matin. Le photographe participera au déroulement de votre mariage et tentera de rendre compte, à travers son travail, de l'ambiance et des émotions. Les photographies de couple, de groupe et de la cérémonie seront moins nombreuses qu'en reportage. Néanmoins, elles vous permettront de donner libre cours à votre originalité et celle du photographe en matière de poses, de lieux etc...photos couleur, noir et blanc ou sépia ? Varier les styles en fonction des prises de vue et événements de la journée peut donner une touche d'originalité à votre album. On choisit la couleur pour son côté réaliste et vivant, le noir et blanc pour le côté élégant et romantique et le sépia pour un petit côté rétro.

Ces premiers choix faits, commencez à rechercher des renseignements sur les photographes.
Etape suivante : prenez rendez-vous avec les photographes ayant attiré votre attention. La suite est avant tout une question de feeling.

• Pour être en confiance, posez les bonnes questions !

Le jour de l’entretien, exposez vos envies, il doit vous apporter à son tour des suggestions et vous aider à exprimer vos idées. Il est important que vous sentiez le photographe intéressé et réactif, sans quoi, il ne le sera pas non plus le jour de votre mariage et vous serez déçus. Prenez en compte, dans votre réflexion, le contact que vous avez eu avec lui : vous devez vous sentir à l’aise en sa compagnie car il sera présent, près de vous, dans les moments de stress, d’émotion ou d’intimité tout au long de cette folle journée.

Vous aviez une idée, et elle est confortée par les reportages que le photographe vous présente, voyez ensemble la faisabilité selon la saison et le lieu de votre propre mariage.
Demandez-lui la marche à suivre, le temps nécessaire pour tout réaliser.
En ce qui concerne le prix de la prestation, la majorité des professionnels propose des forfaits incluant différentes prestations : photos de couple, photos de différents moments de la journée... N'oubliez pas de demander si l'album est inclus. Définissez les éventuelles photos complémentaires que vous voulez : photos à l’habillage, durant les préparatifs, à la mairie, pendant l’office religieux, l’arrivée au cocktail, le repas, le gâteau des mariés… et demandez des devis en fonction de vos exigences, ou comme moi,
une seule formule pour toute la journée.

Une fois tous ces points abordés, vous avez ainsi toutes les cartes en main pour prendre votre décision. Une fois que vous serez décidés et que vous aurez discuté ensemble des modalités de la prestation, il vous faudra établir et signer un contrat. Ce document a pour objectif de mettre par écrit les engagements des deux parties, vous en ce qui concerne le paiement, lui en ce qui concerne le travail qu'il a à réaliser.

179140330

• Le jour J

Même si vous n'avez pas opté pour le reportage qui commence dès les préparatifs, donnez lui rendez vous avant l'arrivée de vos invités. Une personne de confiance pourra prendre le temps de le présenter aux personnes invitées.
Il connaîtra ainsi les différents convives et comprendra les liens qui vous unissent. Vous pouvez également lui faire quelques suggestions durant la journée, si vous souhaitez plus particulièrement avoir le portrait d’une personne très chère à votre cœur par exemple.
Si vous avez défini au préalable les moments que vous souhaitez mettre en image, soyez tranquille, il s'en souviendra. Lors de votre rendez-vous, le photographe établit avec vous un story-board qui retrace votre journée.

• Les photos posées… plus tard : Vous en voulez plus encore ?

Votre mariage est l'occasion de vous faire plaisir et de vous offrir des photographies artistiques de vous deux. La séance photo peut être réalisée le lendemain de la cérémonie ( la bien nommée séance « Day after ») ou plus tard, au retour de votre lune de miel par exemple. Vous aurez ainsi des photos différentes, plus intimistes, pour un souvenir encore plus magique...
Prenez le temps de réfléchir à deux sur le lieu que vous allez choisir. Il peut avoir une signification, le lieu de votre rencontre, la ville où vous vivez, un endroit que vous appréciez... Laissez libre cours à votre imagination et réalisez vos rêves. Dans un décor qui vous ressemble, que vous aurez choisi en accord avec votre histoire, à vous de jouer les modèles !

fanny-Martin-IMG-254

• Let’s trash the dress now !

Les clichés du jour J sont parfaits et votre robe est bien rangée dans le placard… Pourquoi ne pas lui faire prendre l’air une dernière fois en faisant une séance photo originale? Le photographe américain John Michael Cooper serait l’inventeur au début des années 2000 de la séance « trash the dress » ; séance visant à détourner un à un tous les clichés du jour J en mettant en contraste l’élégance de la robe avec un décor déplacé. Bien sûr à chacun son style : le bord de plage, la rue, un entrepôt désaffecté pour les plus sages… Les plus audacieux, adeptes du « fearless bridal » (« noce intrépide ») poussent le trash avec poussière, boue, peinture, huile de vidange et même feu! Résultat :des photos décalées voire spectaculaires où seule l’imagination porte ses limites… on aime ou on aime pas!




10 QUESTIONS POUR VOTRE PHOTOGRAPHE DE MARIAGE


Généralités –  Ce que vous devez savoir

La photographie de mariage n’est pas un sujet facile et rencontrer des photographes de mariage peut être une tâche ardue. Peu importe que vous décidiez de travailler avec moi ou non, voici une liste de 10 questions pour vous aider à trouver le photographe parfait pour votre journée de mariage.
Bien que cette liste soit une bonne base de discussion, vous devez toujours faire attention aux compétences générales qui sont mentionnées dans Comment choisir un photographe de mariage ?

1. Quel est votre style ?

La chose la plus important dans le choix d’un photographe c’est avant tout son style.
Vous ne pourrez pas demander à un photographe X de faire des photos comme le photographe Y.
Mon approche de la photo de mariage est principalement photojournalistique, c’est à dire que j’essaie de produire un reportage documentaire sur votre jour J. Il existe beaucoup d’autres approches. Certains photographes sont plus orientés mode ou fine-art, d’autres vont vous proposer un style plus « dramatique » avec des effet de mouvements prononcés, du HDR ou encore avoir recours à des flash déportés pour créer une ambiance bien particulière.

2. Combien de mariage avez vous déjà couvert ?

Ceci est une des grandes questions pour avoir une idée de l’expérience réelle de votre photographe. Les années de métier ne sont pas un indicateur de l’expérience acquise. Un photographe de mariage peut très bien travailler à temps partiel, et seulement couvrir quatre ou cinq mariages par an le week-end. Cette personne aura peut être 3 ans d’expérience mais au final seulement 10 à 15 mariages.
Il n’y a pas de secret, pour devenir très bon dans la photographie de mariage, il faut en faire et en faire beaucoup. Certains photographes vous diront peut être qu’ils ont déjà travaillé à de nombreuses reprises comme second ou comme assistants d’un photographe de mariage expérimenté. C’est une bonne chose, mais ca ne suffit pas. La pression est totalement différente lorsque l’on est assistant ou lorsque l’on est photographe officiel avec une réelle obligation de résultat.

3. Un contrat est il prévu ?

C’est regrettable, mais il y a beaucoup de photographes qui ne signent pas de contrats avec leurs clients pour leurs reportages de mariage. Vous devez exiger un contrat de la part de votre photographe (et de n’importe quel autre prestataire). Ce contrat doit reprendre en détail l’ensemble des prestations proposées, les prix, les livrables, les délais, les conditions de résiliation,  etc.
Le contrat existe pour votre protection et pour la protection du photographe de mariage. En cas de problème, vous ne pourrez pas vous retourner contre un prestataire qui ne vous aurait pas faire signer de contrat.
N’hésitez pas à demander à votre photographe qui a rédigé le contrat et s’il a été vu / relu par un avocat ou une personne qualifiée en droit.

4. Que se passe-t-il si vous tombez malade ?

Il est peu probable que le photographe tombe malade précisément le jour de votre mariage, mais ca peut arriver. N’hésitez pas à demander à votre photographe ce qu’il a prévu en cas de problème de ce genre.

5. Avez vous une assurance ?

Les photographes de mariage professionnels doivent avoir une assurance responsabilité civile professionnelle qui couvre les éventuels dégâts qu’ils pourraient causer, directement ou indirectement. Ce n’est pas une option. Depuis janvier 2016 c’est obligatoire pour tout le monde, que votre photographe soit auto entrepreneur ou en société. N’hésitez pas à lui demander une attestation d’assurance si vous avez un doute.
Un photographe non assuré n’est pas un professionnel digne de ce nom à mes yeux. Fuyez le.

6. Est ce que vous retouchez les photos ? 

Le terme auquel vous pensez est plus précisément « développez » les photos. Il s’agit principalement d’effectuer des actions de correction de couleur et d’harmonisation des images. Certains photographes vous diront peut être « quand on sait bien travailler pas besoin de traiter ses photos ». C’est n’importe quoi. Ces photographes ne savent simplement pas de quoi ils parlent, sauf, bien entendu, si leur style est de vous proposer des tons de peau qui soient, d’une photo à une autre, orange, jaune, rouge ou même bleu.
Je ne livre jamais un reportage sans avoir controlé chaque image et sans m’être assuré que l’ensemble des photos soient cohérentes dans leurs couleurs dans leur style.

7. Quel type d’équipement utilisez vous ? Avez vous du matériel de rechange ? 

On ne le dira jamais trop assez, ce n’est pas l’appareil qui fait la photo mais l’expérience et l’oeil du photographe. Il n’y a pas, à mes yeux de bons ou mauvais appareils photos pour effectuer un reportage de mariage. Il y en a cependant qui vont être plus performants et assurer plus de sécurité à son utilisateur.
Par exemple, mon boitier principal est un Canon 5D Mark III dans lequel je peux mettre deux cartes mémoires en parallèle.  Grâce à cela, mes photos sont toutes enregistrées en double. Si l’une de mes cartes se casse ou devient illisible pour quelques raisons, je possède toujours un double. Bien entendu, ca ne changera pas la qualité de mon travail, mais j’assure à mes clients un niveau de sureté quand aux images qui ne pourraient pas être refaites en cas de perte.
Il est aussi important que votre photographe soit en possession d’un appareil photo et d’objectifs de secours. Personne n’est à l’abri d’une chute ou d’un accident. Rien ne serait pire que d’avoir à votre mariage un photographe qui en tombant a cassé son materiel et ne peut plus travailler. Il est inconcevable de devoir demander à Tonton Maurice son appareil photo pour pouvoir continuer à faire son reportage.
Je pars à chaque mariage en étant sur-équipé pour être certain de pouvoir faire face à toutes les situations et assurer une qualité de service maximale.

8. Si mon planning à du retard, resterez vous plus longtemps ? Y-a-t-il des frais pour les heures supplémentaires ? 

Il est courant qu’un mariage prenne du retard et il est normal de payer un éventuel temps de travail supplémentaire, mais il est important de discuter de ce point avec votre photographe. Vous n’avez pas envie de recevoir une facture surprise de 500€ pour deux heures supplémentaires. De même, vous n’aimeriez pas voir votre photographe ranger son materiel et partir à 1h01 parce que l’heure limite prévue au contrat est dépassée.

9. Quelle tenue porterez vous ? 

Le photographe de mariage a besoin d’une tenue confortable pour pouvoir se déplacer rapidement et facilement. Le costume 3 pièces et la paire de richelieu patinées ne sont pas les plus recommandés comme « tenue de travail ». Cependant, à l’opposé, le photographe ne doit pas non plus avoir l’air d’un clown au milieu de votre mariage. Je n’ose pas imaginer un professionnel arriver à une cérémonie religieuse en short et en tongue « parce qu’il fait chaud ». Mais malheureusement ca arrive

10. Sous quels délais les photos seront livrés ?

Chaque photographe à une méthode de travail bien à lui et les délais de livraison sont différents d’une personne à une autre. Dans l’idéal, le processus de livraison sera détaillé dans le contrat.
Prenez garde à un photographe qui vous annoncera une livraison dans les 48h. Comme expliqué au point 7, une livraison rapide est probablement synonyme de mauvais ou d’absence de post traitement.
Mon contrat annonce une durée de 5 semaines maximum pour la livraison de la galerie privée du mariage. Ca me laisse le temps de travailler tranquillement sur les images, à tête reposée et ca m’offre une marge de manoeuvre en cas d’impondérable.